Arts asiatiques : visiter le musée Guimet de Paris

Le Musée Guimet, également appelé Musée National des Arts Asiatiques, a été inauguré par Jules Ferry le 30 septembre 1879. Il abrite de nombreuses œuvres d’art asiatique récoltées par Émile Guimet. Implanté dans le 16e arrondissement de Paris, cette bâtisse reste l’un des musées les plus populaires de notre époque. La richesse de ses collections et la singularité des objets rendent la visite du musée encore plus agréable.

Musée National des Arts Asiatiques : historique

Au cours de ses voyages en Asie et en Egypte, le collectionneur Emile Guimet a pu rassembler plusieurs objets uniques, qui ont ensuite été présentés à partir de 1879. Progressivement, les collections d’art asiatique prennent de l’ampleur, bien qu’une partie consacrée aux religions de l’ancienne Egypte soit conservée. A compter de 1927, le musée Guimet à Paris est rattaché à la Direction des musées de France. Dès lors, grâce à la contribution d’Edouard Chavannes et Paul Pelliot, les collections s’accroissent. Ces dernières continuent d’être complétées par les œuvres de la Délégation Archéologique Française d’Afghanistan et du musée Indochinois du Trocadéro. Certaines des œuvres égyptiennes ont été envoyées au Louvre en 1945, en échange de ses objets du département des arts asiatiques. En 1996, un programme de réhabilitation d’envergure a permis à la maison Emile Guimet de tirer parti des avancées en muséologie concernant la conservation et la présentation des œuvres. Actuellement, visiter le musée guimet consiste à sillonner plus de 5000 m² de galeries.

Une grande variété de collections d’art asiatique

Visiter le musée Guimet, c’est admirer dans un cadre architectural unique des millénaires d’arts asiatiques, exposés dans des lieux où vous entendrez des archives sonores qui créent une ambiance encore plus favorable à la découverte de la splendeur des expositions. Des moines Zen japonais aux Bouddhas d’Afghan, en passant par les trésors d’Angkor et les œuvres d’art raffinées chinoises, le musée Guimet à Paris offre une occasion unique de faire une exploration asiatique.

Le site est enrichi par près de 60 000 objets, dont des peintures, des bijoux, des sculptures, des papyrus ou encore des habits. Les expositions se répartissent dans divers départements, en fonction de la provenance des collections.

Vous aurez l’occasion de découvrir la statuaire khmère, les tissus typiquement indiens, les objets de rituels tibétains ou de la peinture coréenne. Toutes ces œuvres témoignent d’une culture spécifique et surprenante.

Visiter le musée sous une ambiance exceptionnelle

Les expositions offrent l’opportunité aux amateurs d’art asiatique de faire constamment de nouvelles découvertes, dans une ambiance sonore Guimet mix qui vous suspend entre deux univers. En effet, le musée Guimet en musique rend l’exploration intrigante, vous transportant à l’opposé du continent européen, pendant près de trois heures. Pour les collections d’art permanentes, l’Audioguide est disponible en huit langues différentes.

L’établissement propose également une visite des lieux spécialement conçue pour les enfants. D’énigmes en questions, ces derniers verront les légendes et chefs-d’œuvre dans un contexte ludique (jeux, livrets d’activités…). Une balade sonore au musée leur fera découvrir les instants mémorables de la vie de Bouddha, les divinités hindou, les œuvres exceptionnelles d’art asiatique…, tout cela avec l’accompagnement d’un guide spécialisé jeune public.

La visite est à la fois instructive et amusante car elle se fait en alternant explications du guide et recherche des enfants. Des anecdotes et histoires sont racontées, puis les organisateurs organisent des séances qui appellent à la perspicacité des visiteurs, à travers des questions figurant dans un livret. Les supports distribués lors de la visite se déclinent en plusieurs types, en fonction de l’âge des enfants. Ainsi, il existe des documents destinés aux 4-8 ans et pour les plus grands (9 à 12 ans).