Cours de salsa cubaine et danses latines à Paris

La salsa cubaine est l’une des danses en couple les plus pratiqués en France. C’est une excellente façon de s’exprimer dans le partage et dans la joie. C’est une danse festive et sensuelle au rythme vif. Si cette danse vous intéresse, il ne faut pas hésiter à apprendre des cours. Il est à noter que la salsa cubaine est facile à apprendre quel que soit l’âge. Pour un débutant, il suffit juste de suivre les rythmes pour profiter de cette danse exceptionnelle. En suivant des cours à Paris, vous pouvez apprendre la salsa cubaine très rapidement.

La salsa cubaine : qu’est-ce que c’est ?

La salsa est une danse très populaire dans le monde entier. C’est aussi une danse improvisée. Généralement, elle se pratique en binôme et ce sont les hommes qui guident les femmes. Elle peut aussi se pratiquer en groupe ou individuellement. C’est à vous de choisir si vous voulez danser à plusieurs couples, en ligne ou bien avec divers partenaires et un leader. Pour pouvoir danser en harmonie, chaque danseur doit écouter à la fois son propre corps, son partenaire et la musique. La salsa cubaine est une danse très conviviale et joyeuse. Elle est devenue un obligatoire des soirées dansantes. Il est également possible de danser la salsa en style Rueda de casino. Le mot espagnol « Rueda » signifie « roue », les couples forment donc un cercle pour le danser. Les couples sont guidés par La Madre (ou le leader) et changent de partenaires, régulièrement. Le leader annonce par des mots, les passes à venir. Les mouvements peuvent être simples et courts, ou complexes et longs (demandant plus de rapidité et d’agilité). C’est une manière très conviviale d’apprendre la salsa cubaine mais également de rencontrer d’autres danseurs qui sont aussi passionnés que vous. Rendez-vous sur le site www.salsadanse.com/ pour plus d’informations sur les cours de salsa cubaine et danses latines à paris.

La salsa cubaine : origines et racines

Le terme espagnol « salsa » signifie littéralement « sauce » ou « piquant » au sens figuré. La salsa cubaine est une danse qui répond à des sonorités entrainantes et chaudes. En 1930, le public criait « salsa » pour réclamer l’orchestre. Cela voulait dire que les musiciens pouvaient chauffer leurs instruments afin d’ambiancer les spectateurs. Les Cubains ont même appelé les musiciens « salceros ». La musique sur laquelle le rythme de la salsa est basé est une combinaison intelligente de son Cubain et de rumba. Le son cubain correspond à une rencontre de culture d’Afrique, des caraïbes et de l’ouest, surtout le mengon. Le mot salsa n’était pas encore apparu à cette époque, il s’agit simplement de musique latine. Au fil du temps et l’immigration, le jazz américain a enrichi les rythmes cubains. On y introduit la trompette, qui est rarement apparue dans la musique cubaine avant. Par conséquent, la salsa cubaine est une danse nourrie de différentes cultures. Le but est d’en tirer la meilleure partie. Elle a des racines latines, africaines, américaines et caribéennes.

La salsa cubaine : apprendre la position fermée

Si vous dansez la salsa cubaine en couple, il faut faire face à son partenaire. En effet, vos pas doivent être effectués en miroir. Le corps des deux partenaires doit être assez proche, d’où la position fermée. Pour cela, l’homme met sa main droite sur le dos de la femme, et cette dernière met sa main gauche sur son épaule. Les mains libres (droite pour la femme et gauche pour l’homme) se rejoignent en haut, tandis que les bras forment presque un angle droit sans raideur. La position fermée vous permet de mieux comprendre votre partenaire et d’apprendre à le connaître. Le contact visuel vous aide à établir une connexion profonde, et quand l’union est suffisamment forte, les deux partenaires peuvent même bouger seulement en fonction de l’autre tout en fermant les yeux. Cette position vous permet également d’écouter la musique. La danse salsa cubaine commence souvent par un rythme posé afin que les danseurs aient le temps de suivre le tempo. Le rythme s’accélère lors du chant des premières syllabes et la position fermée s’ouvre afin que les danseurs puissent s’exprimer à travers la musique, le rythme ralenti de nouveau, et ils peuvent revenir en position fermée. De cette façon, vous pouvez facilement guider votre partenaire selon vos ressentis.

La salsa cubaine : les pas de base

La salsa de style cubain répond à une structure rythmique commandée par les claves. Le clave est un instrument de percussion originaire d’Afrique qui alterne détente rythmique et tension. Il donne le tempo durant le morceau. Généralement, vous utilisez alternativement vos pieds gauche et droit, tandis que votre partenaire fait le contraire. Pour maitriser cette danse, il ets nécessaire d’effectuer des cours de salsa cubaine. En effet, les pas les plus pratiqués dans la salsa cubaine sont :

Le pas LA : (temps 1), vous devez avancer votre pied gauche et décoller votre pied droit du sol, puis (temps 2) reposer le pied droit, pour ensuite remettre le pied gauche en arrière (temps 3), et (temps 4) marquer une pause. La hanche doit rester souple. Inversez ensuite les quatre autres temps et effectuez les mêmes mouvements avec votre pied droit. C’est le pas le plus pratiqué.

Le pas de salsa : le principe de ce pas est de derrière/derrière alors que celui de LA est de faire des pas derrière/devant.

Le pas croisé : le principe est également derrière/derrière, seulement, le pied principal se décale sur le côté pendant que l’on recule.

Le pas de côté : les pieds se déplacent sur les côtés, c’est-à-dire de gauche à droite, mais pas d’avant en arrière.